L’hégémonie du diagramme de Gantt a imposé une vision des projets focalisée sur les tâches. Or un projet est d’abord défini par sa finalité, c’est à dire l’ensemble des livrables à produire. C’est pourquoi la notion de livrable est centrale dans le logiciel TimePerformance .

Or il peut arriver dans la première prise en main de TimePerformance qu’il y ait une confusion entre les notions de tâche et de livrable. Voici un article pour faire facilement la distinction…

point d'interrogation

Définitions

Les livrables sont collectifs et représentent des résultats attendus, en général visibles par le client du projet.

Les tâches sont individuelles et représentent des actions, dont l’intérêt est moindre pour le client final.

Il est recommandé que le nom des tâches commence par un verbe pour marquer une action (ex: «Rédiger le rapport», «Coder» etc.) et d’utiliser un groupe nominal pour les livrables (ex: «Analyse de faisabilité», «Etude de marché», «Fonctionnalité Paiement en ligne» etc.).

Relation

La relation entre les livrables et les tâches est simple. Les tâches participent à la réalisation d’un livrable.

Donc chaque livrable a une ou plusieurs tâches associées, et chaque tâche est associée à un et un seul livrable.

Il peut arriver qu’une seule tâche suffise pour produire un livrable. Mais cela doit rester exceptionnel. Dans le cas contraire, c’est le signe d’un problème de granularité: soit les tâches sont trop grosses (plusieurs actions regroupées, durée trop longue), soit les livrables sont trop petits car les livrables finaux ont été décomposés jusqu’à la tâche.

Qu’est-ce qui est planifié ?

Réponse: Les livrables. Au final, ce que veut le client, c’est un résultat à une date donnée, et non des tâches à une date donnée.

L’intérêt d’une planification orientée livrable est de réduire énormément la charge du chef de projet par rapport à l’approche classique où chaque tâche doit être planifiée. Cela rend aussi beaucoup plus simple un changement de planification.

Qu’est-ce qui est affecté aux membres du projet ?

Réponse: Les tâches, car seules les tâches sont individuelles, alors que les livrables sont collectifs.

Qui affecte les tâches dans TimePerformance ?

TimePerformance permet  de fonctionner en mode classique, où le chef de projet affecte les tâches, ou en mode auto-organisation, où  tous les membres de l’équipe projet peuvent créer des tâches et se les affecter. C’est un choix d’organisation de l’équipe. La seule règle dans TimePerformance est qu’il faut avoir des droits de membre avec privilèges ou chef de projet pour affecter des tâches à d’autres membres du projet.

Quel que soit le mode d’affectation choisi, rappelons-nous qu’un outil ne remplacera jamais la communication directe. L’animation d’une équipe, notamment les affectations des tâches, doit se faire en dehors d’un outil. L’outil ne fait qu’enregistrer les décisions qui sont prises et discutées d’abord entre les êtres humains.

Tagged with →  
Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>