Conditions d’utilisation du site web

Conditions d’utilisation du Site Web
& Charte de confidentialité

NB: cliquez ici pour consulter les conditions générales d’utilisation du service logiciel TimePerformance.

 

Le site « https://www.timeperformance.com?utm_source=blog » que vous avez décidé de consulter est un site d’information.

Son objectif est donc de vous renseigner et de parfaire votre information sur la société TIME PERFORMANCE, ses produits et ses services.

Le site qui vous est proposé par la société TIME PERFORMANCE ne peut être utilisé que sous réserve du respect des conditions d’utilisation et des mentions d’avertissement contenues dans le présent document.

Ainsi, nous vous enjoignons fortement à lire avec la plus grande attention le présent document et de renouveler sa lecture à chaque fois que vous utilisez le présent site.

En effet, sachez que votre utilisation de ce site constitue votre acceptation desdites conditions d’utilisation en vigueur à la date de votre consultation.

La protection des données nominatives

La société TIME PERFORMANCE tient à rappeler son engagement à respecter scrupuleusement la confiance que vous lui accordez et à appliquer strictement les obligations de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée dite  » informatique et libertés  » et de ses décrets d’application.

Nous nous engageons à respecter les dispositions de cette loi et notamment celles concernant les informations personnelles que vous pourriez être amenés à nous communiquer dans le cadre de votre utilisation du site  » https://www.timeperformance.com « .

Les Cookies et la collecte des informations nominatives

Nous vous informons que lors de vos visites sur notre site, un cookie peut s’installer automatiquement sur votre logiciel de navigation.

Le cookie est un bloc de données qui ne permet pas d’identifier l’utilisateur, mais sert à enregistrer des informations relatives à votre navigation dans le but de procéder à des analyses de fréquentation.

Vous pouvez configurer les préférences de votre logiciel de navigation pour refuser les cookies.

Nous tenons à vous indiquer que la société TIME PERFORMANCE ne recueille aucune information nominative relative aux personnes qui se connectent sur ce site sans leur accord préalable.

Ainsi, notre site n’est pas destiné ni configuré de telle sorte qu’il permette de collecter des informations personnelles sur vous en dehors des données suivantes : provenance des connexions (fournisseurs d’accès), adresse IP, type et version du navigateur utilisé.

Seuls les renseignements d’ordre personnel tels que noms, adresses postales, adresses e-mail et autres fournis volontairement par vous-même sont recueillis.

Il peut arriver que vous ayez à fournir ces informations personnelles afin d’obtenir un renseignement, de nous faire parvenir vos commentaires ou encore de commander et payer un produit sur notre site.

 

Certaines informations demandées dans les formulaires ont donc un caractère obligatoire. Les informations obligatoires sont signalées par un astérisque. Nous tenons à vous indiquer que si vous choisissez de ne pas nous communiquer les informations à caractère obligatoire, nous ne serons pas à même de traiter votre demande.

La conservation et l’utilisation des données personnelles

Nous nous engageons, conformément aux obligations légales, à conserver les informations personnelles que vous nous avez communiquées dans des conditions de sécurité renforcées et pour des durées limitées dans le temps.

Le temps de conservation de ces informations est proportionné aux finalités pour lesquelles vous nous les communiquez et répond également aux exigences légales ayant pour objet la poursuite de comportements délictueux.

Ces informations confidentielles ne sont accessibles qu’à notre personnel, qui respecte parfaitement cette confidentialité, et ne sont utilisées que dans le cadre des finalités pour lesquelles vous nous les avez communiquées et plus précisément pour vous transmettre en retour l’information que vous avez pu nous demander en remplissant un questionnaire en ligne.

L’exercice du droit d’accès et de rectification

Nous tenons à vous informer que vous disposez, à l’égard de toutes ces informations et notamment des données personnelles collectées ou générées préalablement, au cours ou à la suite du présent traitement, d’un droit d’accès, de rectification et de retrait.

L’exercice de ces droits se fera dans le respect des conditions prévues par la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés en en faisant la demande directement par courrier auprès de :

TIME PERFORMANCE
Service Juridique
14 rue du général Pershing
78000 VERSAILLES

ou par courriel : service.juridique@timeperformance.com

Les mises à jour du site

Les informations accessibles sur ce site proviennent de sources considérées comme étant fiables. Toutefois, la Société TIME PERFORMANCE ne saurait vous garantir que leur transcription sur le site s’effectue sans risques d’erreurs.

Nous nous réservons le droit de les corriger, dès que ces erreurs sont portées à notre connaissance et, plus généralement, de modifier, ou de supprimer, à tout moment, sans préavis, tout ou partie du site « https://www.timeperformance.com  » ainsi que les conditions d’utilisation et mentions d’avertissements relatifs à ce site, sans que notre responsabilité puisse être engagée de ce fait.

La protection de la propriété intellectuelle

Nous vous informons que Le site  » https://www.timeperformance.com  » constitue une œuvre protégée au titre de la propriété intellectuelle.

Il en est de même de son arborescence et des données figurant sur le site telles que marques, logos, graphismes, photographies ainsi que toutes autres données.

Nous vous indiquons que ce site et les informations qui y figurent sont destinées à votre usage strictement personnel et ne peuvent être reproduites, ni communiquées à des tiers, ni utilisées en tout ou partie, à des fins commerciales ou non commerciales, ni servir à la réalisation d’œuvres dérivées.

Ainsi, nous vous informons que toute reproduction, représentation, publication, transmission ou plus généralement toute exploitation non autorisée du site et des informations divulguées sur le site engage votre responsabilité et est susceptible d’entraîner des poursuites judiciaires à votre encontre et notamment pour contrefaçon.

Les liens

Nous vous informons que le présent site peut proposer des liens vers d’autres sites ou d’autres sources Internet. Nous ne sommes pas en mesure de contrôler ces sites et sources externes qui par nature sont susceptibles d’évoluer rapidement. Par ailleurs, nous vous invitons à prendre connaissance de leurs conditions d’utilisation préalablement à leur utilisation.

En conséquence, la société TIME PERFORMANCE ne peut en aucune manière être tenue responsable de la mise à disposition de ces liens permettant l’accès à ces sites et sources externes, et ne peut supporter aucune responsabilité quant au contenu, publicités, produits, services ou tout autre matériel disponible sur ou à partir de ces sites ou sources externes qu’elle n’est pas en mesure de vérifier ni approuver.

L’utilisation du site

Les marques de TIME PERFORMANCE, ainsi que les logos figurant sur le site sont des marques déposées.

Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ces marques ou de ces logos, seules ou intégrées à d’autres éléments, sans l’autorisation expresse et préalable de TIME PERFORMANCE est prohibée, et engagerait la responsabilité de l’utilisateur au sens des articles L. 713-2 et L.713-3 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Toute reproduction, représentation, modification, publication, transmission, dénaturation, totale ou partielle du site ou de son contenu, par quelque procédé que ce soit, et sur son support que ce soit est interdite.

En qualité d’utilisateurs du site  » https://www.timeperformance.com  » vous reconnaissez et acceptez expressément que votre utilisation de ce site se fait à vos risques et périls. Nous ne vous fournissons aucune garantie expresse et implicite concernant la qualité et la compatibilité du site à un usage spécifique.

Il est rappelé que le contenu de ce site ne constitue aucunement un engagement contractuel sur les offres que pourraient être amenée à proposer la société TIME PERFORMANCE, mais simplement une présentation de principes que la société se réserve le droit de modifier à tout moment.

Nous ne garantissons pas

  • que le site répondra parfaitement à vos attentes ;
  • que le site sera exhaustif, ininterrompu, opportun, sûr ou dépourvu de toute erreur ;
  • que les résultats qui peuvent être obtenus en utilisant le site seront en permanence exacts et fiables.
  • le téléchargement de tous matériels lors de l’utilisation du service sera à vos risques et périls. Vous serez seul responsable pour tout dommage subi par votre ordinateur ou toutes pertes de données consécutifs à ce téléchargement.

 

Plus généralement, la société TIME PERFORMANCE ne pourra en aucun cas être responsable en cas de dommages directs et/ou indirects résultant de l’utilisation de ce site ou de l’impossibilité d’accéder à ce site.

La société TIME PERFORMANCE ne saurait être tenue responsable d’un dommage, quel qu’il soit, ou d’un virus qui pourrait affecter votre ordinateur et votre matériel de télécommunication suite à un accès au site, son utilisation et/ou un téléchargement de documents en provenance de ce site.

Par ailleurs, vous vous engagez à ne pas utiliser ce site pour notamment :

  • envoyer, transmettre par courrier électronique ou de toute autre manière tout contenu illicite ou nuisible ;
  • afficher ou transmettre par courrier électronique tout contenu violant tout brevet, marque déposée, secret de fabrication, droit de propriété intellectuelle ou tout droit de propriété et/ou de la personnalité ;

 

A défaut, votre responsabilité civile et/ou pénale pourrait être engagée.

La société TIME PERFORMANCE ne saurait être tenue responsable d’un dommage, quel qu’il soit, ou d’un virus qui pourrait affecter votre ordinateur et votre matériel de télécommunication suite à un accès au site, son utilisation et/ou un téléchargement de documents en provenance de ce site.

Les informations générales concernant le site « https://www.timeperformance.com?utm_source=blog »

Nous vous informons que le site  » https://www.timeperformance.com  » est un site de droit français, soumis aux juridictions françaises et qu’il a pour langue officielle le français.

Nous nous réservons le droit de refuser l’accès à tout ou partie de ce site à tout utilisateur qui ne respecterait pas les conditions d’utilisation de ce site. Toute consultation du site sur ce site implique votre acceptation préalable et sans réserve des présentes conditions d’utilisation de ce site.

Version 1.5.5

Améliorations apportées par les versions 1.5.1 à 1.5.5:

  • Possibilité d’assigner ou réassigner une tâche. Cette fonctionnalité répond à un besoin pour assurer une transition en douceur entre les habitudes de la gestion de projet 1.0 et la gestion de projet 2.0.
  • Reconnaissance des URLs dans la description des tâches. Une tâche peut ainsi avoir une référence sur un document externe.
  • Ajout dans le tableau de bord du rapport standard d’avancement de la valeur acquise. TimePerformance proposait déjà le rapport amélioré d’avancement de la valeur acquise qui permet de visualiser la performance en charge en plus de la performance en coût (le standard).
  • Ajout d’une règle concernant la fermeture d’un objectif. Il faut que toutes les tâches liées à cet objectif soient closes.
  • Ajout d’un formulaire pour contacter le support directement à partir de l’interface de TimePerformance.
  • Correction de plusieurs anomalies mineures.

Version 1.5

Le Gantt Suivi

Dans cette version 1.5 de TimePerformance, vous trouverez un nouvel élément dans le tableau de bord. Le « Suivi du Planning » est un diagramme de Gantt qui superpose le planning et les dates réelles. Ceci permet de suivre les délais visuellement.

gantttrackDivers: Améliorations de l’interface graphique de la gestion de projet, notamment sur le diagramme de Gantt existant du macro-planning.

ganttGrâce au mode SaaS (software as a service), tous les utilisateurs bénéficient immédiatement des améliorations de cette nouvelle version.

Version 1.3.1

Cette nouvelle version incorpore de nombreuses améliorations en termes d’ergonomie, notamment pour guider l’utilisateur dans ses premiers pas.

Elle introduit aussi une distinction claire entre les phases et les itérations (appelées aussi sprints dans Scrum ou stages dans Prince2).

Les itérations permettent de suivre périodiquement le projet en définissant des points de contrôles réguliers. Une itération devrait durer entre 2 à 6 semaines. La planification consiste à rattacher simplement les objectifs aux itérations.

Les phases sont, quant à elles, juste un regroupement d’itérations. Dans cette nouvelle version, les dates de début et de fin n’ont pas besoin d’être saisies et peuvent être calculées automatiquement à partir des dates des itérations qu’elle contient.

Dans la version 1.3.1, le rattachement des tâches à une itération a été rendu obligatoire pour éviter les erreurs.

Comprendre la valeur acquise en 4 images

Le diagramme de la valeur acquise, appelé aussi courbe en S, est le meilleur outil pour connaître et communiquer la situation d’un projet de façon simple et synthétique en termes de délai et de coût.

Pour une introduction rapide à la technique de la valeur acquise, lire Initiation à la Valeur Acquise.

Le diagramme montre 3 courbes: le plan (budget), le coût réel et l’avancement réel. L’avancement réel valorisé en euros s’appelle la valeur acquise, i.e. la valeur de ce qui a été fait, et donc considéré comme acquis.

L’interprétation du diagramme est simple avec 4 configurations possibles:

  1. Tout va bien, lorsque la valeur acquise est supérieure au coût réel et au plan.
  2. Rien ne va plus, lorsque la valeur acquise est inférieure au coût réel et au plan.
  3. Trop cher mais plus vite que prévu, lorsque la valeur acquise est inférieure au coût réel mais supérieure au plan.
  4. En retard mais moins cher que prévu, lorsque la valeur acquise est supérieure au coût réel mais inférieure au plan.

Les diagrammes ci-dessous ont été générés avec le logiciel de gestion de projet TimePerformance , conçu pour la technique de la valeur acquise.

Cas n°1 : Tout va bien
Dans ce cas, le projet est en avance et dépense moins que budgété. La valeur acquise est au-dessus du coût prévu et du coût réel.

Les 2 règles pour interpréter le diagramme de la valeur acquise

Règle 1: information sur les coûts

Si Valeur Acquise > Coût réel, le projet réalise des économies. (Et inversement)

Règle 2: information sur les délais

Si Valeur Acquise > Coût budgété, le projet est en avance. (Et inversement)

Remarque: Dans les livres, l’écart de délai de la valeur acquise est exprimé en €, calculé selon la formule: valeur acquise – coût budgété. Ceci est assez déroutant pour un délai. Heureusement, le diagramme permet de visualiser aussi l’écart de délai en jours.

Cas n°2 : Rien ne va plus
Ici, le projet est en retard et en surcoût. La valeur acquise est en-dessous du coût prévu et du coût réel.

 

Cas n°3 : Trop cher mais plus vite que prévu
Dans ce cas, le projet est en surcoût bien qu’il soit en avance. La valeur acquise est en dessous du coût réel mais au-dessus du coût prévu.

 

Cas n°4 : En retard mais le projet coûtera moins cher que prévu.
Dernier cas, le projet est en retard mais réalise des économies par rapport au plan. En effet, la valeur acquise est en-dessous du coût prévu mais au-dessus du coût réel.

 


La valeur acquise est indispensable

La valeur acquise est indispensable pour mesurer l’écart de coût.

En effet, l’écart de coût n’est pas égal à la différence entre le coût réel et le coût prévu (sauf dans le cas rare où l’avancement réel correspond à ce qui était prévu). La confusion serait dommageable au projet et à ses sponsors, comme illustré ci-dessous.

1) Dans les 2 situations ci-dessous, les projets sont en avance mais ont dépassé leur budget (coût réel > coût prévu). Pourtant un projet est en difficulté tandis que l’autre surperforme !

Cas n°3 : Trop cher mais plus vite que prévu Cas n°1 bis* : Tout va bien (ou presque)
* Le cas n°1 bis est identique au cas n°1 sauf qu’on a plus dépensé que prévu. Cela pourrait éventuellement créer un problème de trésorerie.
Le diagramme de la valeur acquise permet de visualiser immédiatement si l’avance est suffisante pour justifier le surcoût.

2) Dans les 2 cas ci-dessous, les projets sont en retard mais en dessous de leur budget. Pourtant, un projet a seulement un problème de délais (par exemple: à cause d’un problème d’obtention de ressources) tandis que l’autre a de graves difficultés (coûts + délais).

Cas n°4 : En retard mais le projet coûtera moins cher que prévu. Cas n°2 bis : Rien ne va plus (ou presque)
* Le cas n°2 bis est identique au cas n°2 sauf qu’il reste du budget.
Le diagramme de la valeur acquise permet de visualiser immédiatement les causes d’un retard: mauvaise performance ou manque de ressource.

CBTP, CRTE, CBTE, ED, EC…
Pour bénéficier du diagramme de la valeur acquise, il n’est pas nécessaire de connaître tous ces sigles (CBTP: coût budgété du travail planifié, CRTE: coût réel du travail effectué etc.).
Les sigles sont utilisés dans le rapport d’avancement de la valeur acquise sous forme de tableau. Pour information, voici leur position sur le diagramme:

Valeur Acquise ou le Graal de la gestion de projet

La Valeur Acquise est la seule technique de suivi de projet. Malgré son efficacité, cette technique est méconnue et rarement utilisée. Cet article raconte comment la quête de la Valeur Acquise nous a conduits à créer un nouveau logiciel de gestion de projet  pour démocratiser son usage.

Saint Graal

La technique de la valeur acquise a été créée il y a plus de 50 ans. Elle s’est imposée comme le standard officiel pour le suivi de projet et est un prérequis pour pouvoir répondre aux appels d’offre des agences gouvernementales dans les pays anglo-saxons.

 

La légende de la Valeur Acquise

Dans tous les référentiels de gestion de projet comme le PMBoK, on parle de cette technique pour bien gérer les projets. Or si beaucoup l’ont rencontrée en formation, presque personne ne l’a jamais vue en pratique.

Pour beaucoup, la valeur acquise semble inaccessible comme une sorte de Graal de la gestion de projet.

La quête d’un outil

Convaincus par l’intérêt de la valeur acquise, nous étions frustrés de ne pas pouvoir utiliser pour nos projets cette technique si efficace. Malgré nos recherches, nous n’avions pas trouvé l’outil pour générer facilement les rapports de la valeur acquise.

Par sa simplicité et sa souplesse, la feuille Excel est attirante de prime abord. Mais passés les premiers tests, cette approche convient mal à une utilisation réelle.

Quant aux progiciels classiques du marché, leur complexité et leur coût ont de quoi décourager. De plus, ils reposent tous sur l’approche classique de la gestion de projet (Gantt, PERT…) incompatible avec les besoins de souplesse et d’agilité de certains projets (ex: R&D, développement logiciel…).

Faute d’outillage adapté, la valeur acquise reste une technique très rarement, voire jamais, utilisée.

En créant TimePerformance, nous avons décidé de relever le défi en développant un outil simple avec une approche agile, capable de générer la courbe en S de la valeur acquise.

Enfin la valeur acquise

Premiers utilisateurs de notre logiciel de gestion de projet, nous avons pu ressentir les bénéfices immédiats de la technique de la valeur acquise.

Dans les premiers mois, on avançait dans le brouillard sans savoir où on en était et à quelle vitesse on progressait. Puis on a commencé à développer le moteur de calcul de la valeur acquise. La courbe en S de notre projet est enfin apparue et nous sommes aussitôt sortis du brouillard. On visualisait notre avancement et notre progression en temps réel. Enfin la lumière…

Courbe de la valeur acquise Courbe de la valeur acquise rapport d'avancement de la valeur acquise

Offshore et méthodes agiles: le mariage impossible…

Depuis quelques années, on voit apparaître dans le domaine du développement informatique des offres mariant l’Offshore et les méthodes agiles.

Comme le souligne ce rapport Forrester, les promesses de cette union sont grandes:

  • coûts très bas,
  • meilleure satisfaction utilisateur
  • et délais plus courts.

Voici donc la solution à tous les problèmes…

Le hic, c’est que tout le monde s’accorde à dire que les 2 approches sont incompatibles et même diamétralement opposées. Il s’agirait donc d’un mariage contre nature. 

Pour illustrer cette incompatibilité, voici quelques éléments.

Il est bien connu que le succès d’un projet Offshore pour le client final repose au moins sur les 2 points clés suivant:

  • avoir des spécifications solides, détaillées et stables;
  • éviter de traiter en direct avec le prestataire Offshore.

Du côté méthodes agiles, l’eXtreme Programming (XP pour les intimes) repose sur 4 valeurs: la communication, la simplicité, le feedback et le courage. SCRUM, quant à elle, repose sur les interactions directes entre les individus et une communication transparente.

On voit alors difficilement comment le fait de travailler via une société intermédiaire avec une société dans un pays étranger, donc avec une autre culture et généralement une autre langue, est compatible avec des méthodes préconisant une communication efficace, des feedbacks rapides et la simplicité des procédures. D’ailleurs, XP fait explicitement la recommandation du « client sur site » (le site étant le site de développement).

De plus, il faut préciser que la raison d’être des méthodes agiles est l’incapacité à produire des spécifications stables et détaillées du fait de la complexité ou de l’imprévisibilité de certains projets; ce qui est difficilement compatible avec le mode Offshore.

Vous trouverez ci-dessous quelques retours intéressants de la part de « ceux qui ont essayé »:

  1. Rapport sur les projets offshore et les méthodes agiles de la part d’une société de conseil en informatique. Ce rapport a d’autant plus de valeur que les problèmes rencontrés n’ont pas été masqués. Le plus significatif est la structure finale de l’organisation du projet qui est, à mon avis, très différente de ce que préconisent les méthodes agiles.
  2. Autre Article. (Rq: en conclusion de l’article, le compromis est d’utiliser le Unified Process qui, pour les puristes, n’est pas une méthode agile.)
  3. Article très détaillé sur les projets en Offshore contenant plusieurs témoignages.

Pour faire de l’Agile en Offshore, il faudra donc faire des compromis ou des adaptations, et surtout, mettre en place des méthodes et des outils de communication pour palier le problème de l’éloignement. D’ailleurs, le logiciel de gestion de projet TimePerformance offrirait de multiples avantages dans ce context: le mode SaaS pour le multi-site, excellente visibilité et  transparence pour facilité la communication entre les parties et totale compatibilité avec les approches agiles.

En conclusion, le mariage entre Offshore et Méthodes Agiles ne sera pas facile mais pas impossible.

 

 

 

Le projet pastèque

Projet pastèque

Un ami qui travaille dans une grande entreprise française m’a un jour parlé de « projet pastèque ».

Cette jolie métaphore est utilisée pour qualifier un projet dont les indicateurs ont été «bidouillés» pour rassurer tandis que toute l’équipe sait qu’il est en mauvaise posture.

Ainsi, le projet est vert vu de l’extérieur, et rouge vu de l’intérieur, comme une pastèque.

Nul doute que ce type de projet finira dans le mur et que la pastèque en éclatant montrera sa belle couleur rouge vif.