Voilà plusieurs années que la vague 2.0 a atteint le monde de l’entreprise, d’abord par ses technologies (Web 2.0, Virtualisation, SaaS, Cloud Computing…), puis par ses valeurs (Collaboratif, Agilité, Lean…).

La gestion de projet traditionnelle doit elle-aussi s’adapter et passer à l’ère du 2.0, qui se définit par : la simplicité, la légèreté et une plus large collaboration sur fond de technologies.

Il s’agit d’une transformation majeure de la gestion de projet. L’approche traditionnelle de la gestion de projet, fondée sur les processus, le contrôle et la planification rigoureuse, convient de moins en moins à notre époque moderne, à un environnement changeant, aux besoins en retours sur investissement rapides et à la mentalité des équipes.

Cette transformation a déjà été initiée depuis plus de 10 ans par la vague de l’Agilité et du Lean. Aujourd’hui, ces approches sont reconnues par les organisations professionnelles. Ainsi le P.M.I., auteur du fameux référentiel de gestion traditionnelle de projet PMBoK, propose désormais une certification Agile. La transformation de la gestion de projet est donc solidement engagée.

Pour les entreprises, cette transformation est le moyen de gagner en compétitivité en améliorant la performance des équipes grâce à une collaboration plus efficace, fondée sur la confiance et la responsabilisation. Voici une analogie avec la transformation du Web vers le 2.0 qui a eu lieu sur Internet dans les années 2000.

Analogie avec le Web 2.0

web1 gdp1

Dans le Web 1.0, le contenu du site Web est publié par le propriétaire du site (i.e. le webmaster). Les internautes sont de simples lecteurs.

Dans la gestion de projet classique, le chef de projet décompose le projet en activités puis en tâches individuelles.

Les membres de l’équipe travaillent en suivant le planning. Ils ont un rôle passif dans la gestion de projet.

web2 gdp2

Dans le Web 2.0, le propriétaire du site définit une structure et les internautes contribuent au contenu (articles, vidéos, commentaires…).

Grâce à cela, il est possible de développer des sites plus rapidement, et plus riches dans des temps record (cf le succès de Wikipedia).

De plus, l’implication des internautes participe au succès du site.

Dans la gestion de projet 2.0, le chef de projet (ou Product Owner) cadre le projet (expression du besoin, budget, délais…).

Les membres de l’équipe participent aux estimations et s’auto-organisent au niveau des tâches.

Il y a ainsi une responsabilisation des membres de l’équipe qui collaborent activement à la gestion de projet.

La gestion du projet est allégée et l’équipe est plus motivée.

Pour supporter cette transformation, le logiciel TimePerformance est conçu faciliter la transition et offrir le supplément d’agilité tout en gardant une bonne maîtrise des projets.

Tagged with →  
Share →

One Response to Gestion de projet 2.0

  1. PMP dit :

    En effet, l’agilité est de plus en plus de l’ordre du jour.
    En plus de la certification PMP®, PMI a introduit l’agilité à travers PMI-ACP, mais également AXELOS vient de proposer Prince2-Agile, EXIN propose désormais la Certification AGILE SCRUM…
    D’ou l’importance pour les chefs de projets de migrer progressivement vers de l’Agilité et le Lean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>